Jeudi 17 mai 4 17 /05 /Mai 11:48

L’œuvre d’art et la mémoire

Art et engagement : prise de position de l’artiste face à une idéologie

jochen gerz 1

Détail de l’un des pavés qui constituent le « Monument contre le racisme ». L’inscription du nom du cimetière juif est retournée à l’intérieur,

13 x 12,2 cm.

jochen Gerz 2

Jochen Gerz :  2146 pavés - Monument contre le racisme, Sarrebruck ou place du monument invisible . 1990

 

 

Domaine  auquel appartient l’œuvre, techniques de production de l’œuvre

 

 Technique : Installation In Situ (dans un lieu précis) 

 

Contexte historique et culturel

 

En avril 1990, l'ensemble des 66 communautés juives d'Allemagne (et de la RDA de l'époque) ont été invitées à mettre à disposition les noms de leurs cimetières. Jochen Gerz entreprend clandestinement, avec l’aide de ses étudiants de l’école des Beaux-Arts, de desceller progressivement les pavés de la place devant le château de Sarrebrück, ancien quartier général de la Gestapo. Sur chaque pavé, il inscrit le nom d’un cimetière juif d’Allemagne et le remet en place. Le nombre des cimetières donnés par les communautés juives s'élevait à l'automne 1992 à 2146. Cela a donné le nom au mémorial : 2146 pavés - monument contre le racisme, Sarrebruck. Cette œuvre n'est pas le fruit d'une commande (il s'agissait au contraire d'une initiative de l'artiste), mais elle a par la suite été officialisée, puisque la Schlossplatz s'appelle aujourd'hui place du mémorium invisible.

Eléments constitutifs

 

Il ne s’agit pas d’une œuvre comme les autres. D’une part, c’est une œuvre invisible, on ne la connaît que si on nous l’a raconté, car elle est cachée. D’autre part, c’est une œuvre qui est une installation In Situ, c’est-à-dire installée non pas dans un musée, mais dans un lieu extérieur et choisi volontairement par l’artiste dans le but de créer du sens. Jochen Gerz est un artiste contemporain allemand né en 1940 à Berlin. Il s’est fait connaître par ses œuvres originales et engagées, qui sont souvent élaborées avec d’autres personnes, et suscitent de vives réactions.

Liens possibles avec d’autres œuvres

 

Jochen Gerz : Monument contre le fascisme

Pablo Picasso : Guernica, 1937

Otto Dix : La guerre, 1929-1932

Par M.Duchemin - Publié dans : histoire des arts
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus